Muséographie du bureau d’Aimé Césaire

25 Mar 2011

Fort-de-France • Trois ans après sa mort, des projets pour honorer la mémoire du Grand Homme…

Césaire : 3 chantiers

La ville de Fort-de-France a présentée, hier en présence de deux de ses enfants, Jacques & Michèle, se qu'elle projette de réaliser pour honorer Aimé Césaire : ouverture du concours international pour la réalisation d'une œuvre monumentale qui prendra place sur la Savane, réaménagement de son bureau pour l'ouvrir au public  & transfert de  la Fondation Césaire dans sa maison d'habitation. |Cynthia Roussi • France Antilles|

 

1/ Un moment figuratif

Aimé Césaire fera partie des rares martiniquais à posséder un monument figuratif. En effet la municipalité de Fort-de-France va lancer les jours prochains un appel à projet international concernant une œuvre contemporaine & respectueuse de la philosophie d'Aimé Césaire

Notre père ne nous appartient pas totalement, reconnaît Jacques, son fils. L'occasion pour lui de rappeler tout de même que ≪le maître-mot c'est discrétion & pudeur, parce que… c'était papa≫. 

Et, à ce titre, la ville aura la dure tâche de composer un jury qui devra faire le tri entre les candidats qui auront su traduire les valeurs d'humanisme, de dignité & de résistance prônées durant sa vie par Aimé Césaire.

Les artistes auront jusqu'à juin prochain pour remettre une maquette de l'œuvre ainsi qu'une explication de celle-ci. Les travaus devraient débutés en février pour la livraison finale en septembre 2012. D'un point de vue pragmatique, l'œuvre devrait se trouvée sur la Savane, dans le prolongement de la rue Antoine Siger, et donc à l'opposé de la Fontaine Gueydon.

Le budget consacré à ce projet est, pour le moment, d'un montant de 600 000€, supporté à hauteur de 90% par le Conseil Régional et à 10% par la ville. 

 

2/ De l'Institut à la Fondation 

Actuellement, la Fondation Aimé Césaire n'existe qu'à travers l'Institut Aimé Césaire, créer par Camille Darsières. Aujourd'hui, l'objectif est de travailler sur le statut de l'entité puisque la ville souhaite basculer de l'association loi 1901 (l'institut) à une fondation, puis, une fondation reconnue d'utilité publique, à expliqué Elisabeth Landi, la conseillère en charge du patrimoine historique de la ville. Elle lance notamment un appel à adhésion, car pour l'heure, l'Institut a besoin de soutiens financiers afin que la Fondation se développe autour d'actions de valorisation de la pensée politique & humaniste d'Aimé Césaire.

Le lieu d'accueil de la Fondation ne sera autre que la maison d'Aimé Césaire, située sur la route de Redoute.

 

3/ Réaménagement du bureau

Le bureau, véritable caverne aux mille trésors, est resté rangé à l'identique comme si Aimé Césaire venait encore travailler. 

Photos de famille, d'amis, objets d'art en majorité africains, tableaux, cartes… Joëlle Jules-Rosette, la secrétaire de feu Aimé Césaire s'applique à maintenir l'âme du lieu intacte. C'est en ce sens que sera effectué le réaménagement, d'une part, pour mettre en valeur les objets qu'il préférait, et, d'autre part, protéger ces pièces inédites. C'est là, à l'actuel théâtre Aimé Césaire qu'il est resté pendant ses mandats et c'est aussi sur le bureau en bois local, qu'il s'y trouve encore, qu'il a travailler tout ce temps. 

L'aménagement du site sera conduite par Florence Le Gall, architecte scénographe, afin que les visiteurs puisse dès leur entrée, avoir une vision panoramique de l'ensemble.

La cloison entre le bureau d'Aimé Césaire & de sa secrétaire sera remplacé par une baie vitrée. Il s'agit pour la ville de respecter la relation quasi intime que l'ancien maire avait avec la population.

 

Please reload

Le Centre d'Interprétation de l'architecture et du patrimoine à St Laurent du Maroni

1/5
Please reload

November 2, 2011

Please reload

Recent Posts
Featured Posts

© 2014-2015 Archi'L • Tous droits réservés | Plan du SiteCrédits & Mention Légales